Eris

RPG humain / animal fantastique ~
 

Partagez | 
 

 L'histoire, depuis le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 14/09/2016
Messages : 86
Points : 69

Feuille de personnage
Âge: 23
genre: Femme
Relations:
MessageSujet: L'histoire, depuis le commencement   Ven 23 Sep - 22:51



550 de large
L'histoire, depuis le commencement

Chapitre 1
Théo n'arrivait pas à se concentrer, il ne pouvait s'empêcher de jeter des coups d’œil par la fenêtre. Lorsque le professeur claqua brutalement son cahier sur sa table, il sursauta. Il observa sa montre, plus que 10 minutes ici.
« Comment peuvent-ils nous obliger à être en cours au vue de la situation actuelle ? »
Mais le petit garçon ne pouvait pas échapper à cette règle, celle contre indication face à un danger imminent. Fuir. Passer du temps avec ses proches. Profiter de ses derniers instants de vie.
Malgré ses 11 ans Théo n'ignorait rien sur la situation désastreuse de la planète qui avait vu grandir et évoluer ses ancêtres et bien d'autres avant lui.
De nouveau l'enfant regarda sa montre, dans deux minutes il allait sortir de cette de classe et rejoindre sa famille. Une minutes, 40 secondes, 30...
BOUM.
Théo eut juste le temps de lever la tête avant que le sol sous ses pieds se dérobent et que le plafond lui tombe dessus. Une heure plus tard l'école entière avait disparue sous terre.

Chapitre 2
L'ordinateur se mit à clignoter furieusement devant le regard morne de Gary, jeune chercheur de l'institut des sciences modernes. Aussitôt le jeune homme réajusta ses lunettes et plissa les yeux. Il tapota doucement l'écran avant de soupirer.
-Pat !
Un homme qui semblait avoir la cinquantaine accourut presque aussitôt, le front ridés. Les yeux vifs il parcourut raidement l'écran avant de déglutir difficilement.
-Rapport ?
-L'école entière est partie Patrick. Bilan estimé, 150 morts. Une petite école qu'ils disent aux informations.
Les deux chercheurs s'assirent sombrement devant l'écran et chacun exprima en silence ce que tout le monde pensait; Quand y passeront-ils à leur tour?

Car ils allaient tous y passer. C'était inscrit. Dans moins de 10 ans la Terre allait exploser, et toute forme de vie serait à jamais anéantie.

Gary se leva doucement, puis il se mit à marcher de long en large.
-Il doit y avoir une issue... Merde! Pourquoi est-ce qu'on a pas encore de solution?
L’aîné ne prononça pas un mot, se contentant de le regarder sombrement. Chaque jour était pire, les scientifiques du monde entier ne travaillait que pour une seule chose, sortir de cet enfer. Mais la nature est plus forte que tout. Si elle décide que c'est la fin, lutter est dérisoire.

L'humain est ainsi fait; s'avouer vaincue est contre-nature, ce n'est pas acceptable. Alors l'humain cherche et recherche des solutions, là ou il n'y en a pas.
Les ressources disponibles sur la planète, les refuges possibles, tout était amené à disparaître. -> On ne pouvait plus espérer le moindre refuge sur Terre. Les chercheurs se rendirent alors compte qu'il ne fallait pas chercher refuge sur Terre, mais aller dans un endroit méconnue des Humains. Aussi, les scientifiques décidèrent de chercher des solutions vers cet endroit si incroyable et mystérieux mais aussi terriblement terrifiant; L'espace, cet univers sans fin peuplés de secrets. Un univers que les Hommes ne connaissent pas encore. Un endroit qui en effraient plus d'un. Ainsi, désespérément, des robots étaient envoyés sur toutes les planètes suceptibles de pouvoir accueillir de la vie.  De nombreux se perdirent en route. Avec cette effervescence vers cette nouvelle issue, les matières premières disparurent trop rapidement. il vint à manquer de robot prêt à réellement supporter un voyage dans l'espace. Alors les rivalités entre laboratoire naquirent, des alliances également.  
Gary et Patrick faisait partie d'un institut rattaché à une des plus grandes Stations de recherche. Ils étaient chargés de travailler sur un projet nommé e-risi. Autrement dit, leur robot devait aller rendre visite aux planète éloignés du système solaire, vers un endroit ou des planètes naines formait un système propre à elle-même. C'était leur dernier espoir.

Chapitre 3
Gary avait pris l'habitude de dormir sur sa paillasse, ses ronflements avaient fini par bercer Patrick qui somnolait. Aussi ils ne remarquèrent pas immédiatement les lumières -vertes- partout sur les écrans. Gary frémit des paupières. Il entraperçu les lueurs. Il voulut se retourner mais le contact froid de sa paillasse lui fit ouvrir les yeux. Il sursauta soudainement, ébahis. Il se leva précipitamment et accourut devant les écrans.
-J'y crois pas..
Le cœur bondissant il courut prendre son collègue par le bras, le traînant de force devant les écrans. Patrick resta stoïque avant de brutalement se tourner vers son jeune collègue -et ami, et il se mit à rire.
-Bien joué gamin lâcha t-il entre deux fous rire, pris de nervosité et d'excitation à la fois.

C'était vrai, devant leurs yeux, se trouvait le premier échappatoire jamais découvert. Le robot e-risi venait sans doute de leur sauver la vie. Les information qu'il communiquait de sa planète, étaient si innespérés; une petite planète naine répondait aux critères. De l'eau potable, de l'air respirable, de la vie. L'espoir, sentiment qui avait disparue existait de nouveau, là, dans le petit laboratoire de Gary et Patrick.

Maintenant qu'ils avaient trouvé une solution, les choses devaient aller vite. il n'y avait pas une minute à perde! Bientôt, plus aucune trace de vie ne peuplera la Terre. Les deux scientifiques décidèrent donc de préparer leurs affaires sur le champs. Ils rêvaient de ce moment depuis si longtemps! La navette était déjà prête à les accueillir pour ce voyage tellement fou. Dès le lendemain ils seraient partis.
Alicia avait pris le relais dans leur laboratoire, c'était la femme de Gary. Les jours passèrent, les semaines se suivèrent, puis les mois -sans nouvelles. Patrick et Gary qui avaient embarqué dans la mission ne donnèrent plus signe de vie après d'un an.

Les suppérieurs des laboratoires ne perdirent pas de temps et conclurent que c'était un échec, il n'y avait pas de vie possible pour un humain là-bas, c'était envoyé à la mort des êtres vivants. La Terre allait mourir, mais pour eux envoyer des hommes vers un endroit inconnu était du suicide.
La femme de Gary, ne voulait pas y croire. Elle et quelques uns de ses collègues gardèrent espoir. Le robot e-risi montrait toujours des signes d'activité de temps à autres, et c'était le cœur battant qu'Alicia regardait les écrans.

Chapitre 4
C'était la tempête ce jour là; un puissant tsunami avait ravagé la côte ouest des États-Unis. Il avait été d'une telle ampleur que les survivants se comptaient sur les doigts d'une main. De l'autre côté du continent, des feux immenses ravageaient les habitations, et brûlaient les refuges, la vie.
Alicia finissait de lire les journaux lorsqu'une une minuscule sonnerie se fit entendre, si infime qu'elle fut la seule à l'avoir remarqué. L'ordinateur qui partagait les actions du robot e-risi, émettait un signal; un signal de détresse. Or ce robot ne pouvait le déclencher sans une aide humaine.  
C'est ainsi que Gary parla avec un autre humain que Patrick. Un laps de temps sans grésillement permit à l'homme d'être sauvé;

« Crr, crrr, allo ? »
-Gary ? Oh mon dieu Gary c'est toi ??
« Alicia ! Je n'ai pas beaucoup de temps, je vais aller droit au but. Il faut absolument que vous veniez ici, c'est.. c'est incroyable ! Nous n'avons pas trouvé une seconde Terre, nous avons trouvé un nouveau monde, j'ai tellement hâte de te faire découvrir Eris. Tu ne peux pas imaginer ce qu'il s'y trouve, une magie opère ici. Crrrrrrrr.
Alicia je sais que c'est dur à croire, mais il FAUT que tu viennes, amènes le plus de monde possible. La Terre n'en a plus pour longtemps. Dans 1 an la planète bleue ne sera plus. »

Le contact disparu, l'écran redevint noir. C'était finie. Alicia se laissa tomber sur le sol. Les mains tremblantes, elle appela sa supérieure.

Chapitre 5
Le voyage était prévu, ils devaient partir le sur-lendemain. Seul les familles proches du laboratoire furent du voyage, faute de place. En tout une centaine de personnes furent envoyés sur Eris.

Le voyage fut long et éprouvant, au bout de 6 mois, le contact avec le reste du monde, le reste de l'Humanité fut coupé. La terre avait finit par exploser. Il ne restait plus rien. Les mois qui suivirent, cette sinistre nouvelle plongea l'équipage de la navette dans une grande morosité.
Enfin après 2 années entières de voyage la planète naine Eris apparut, et les survivants purent de nouveau respirer. Ils allaient retrouver Gary et Patrick.
Lorsque la fusée toucha enfin le sol, les membres qui constituaient l'équipage se précipitèrent dehors, Alicia la première. Etrangement, le paysage qu'ils découvrirent ressemblait comme deux goutes d'eau à celui de la terre avant la naissance de l'Homme; la végétation dense et prospère, le silencieux gasouillement des oiseaux & autres animaux sauvages, l'air pur sans pollution; c'était une seconde Terre. Ce fut les doux rayons du soleil qui les accueillirent et Alicia se mit à tourner sur elle-même, joyeuse.
Des cris d'effrois se firent entendre soudainement,  et la jeune femme se retourna pour faire face à un énorme tigre de Sibérie qui venait d'apparaitre, et qui la fixait désormais. Alors que la jeune femme s'apprettait à prendre ses jambes à son cou, celui-ci, se transforma sous ses yeux ébahis en un jeune homme brun.

-Gary !!!

Alicia lui sauta dans les bras, avant qu'un bruit de battements d'ailes les interrompt. Un aigle royal apparut devant eux avant de se transformer à son tour en un humain au visage apaisé, Patrick.

Chapitre 6
Les nouveaux venus prirent possession des lieux, mais bien vite ils furent confrontés à un problème, la nourriture qu'utilisait Gary et Patrick leur était interdite, il ne pouvait pas y accéder, celle-ci devenait pourris ou bien inaccessible. Les deux compères, Gary et Patrick décidèrent qu'il était temps de raconter le secret de cette nouvelle terre. Ici, une loi magique subordonnait tout.
Il était venu le temps pour le tigre et l'aigle d'amener les derniers survivants de la planète bleue sur le lieu le plus sacré d'Eris; La clairière au saule pleureur.
En son centre se trouvait une souche d'arbre qui devait être ici depuis la nuit des temps. Le jour de leur arrivée, Gary c'était allongé sur cette souche, épuisé mais heureux. Il savait qu'il venait de découvrir le refuge de l'Humanité. Alors qu'il était étendu, Patrick l'avait rejoint et lui avait lancé en rigolant.
-On dirais un lion échoué !
-J'aurais dit un tigre, tu sais un tigre de Sibérie, grand et fort.
A cet instant même un creux se fit dans la souche et Gary put attraper la main tremblante de la terre, et comme si quelqu'un lui dictait ce qu'il devait faire il l'avala. A peine finit et voilà que Gary prenait forme, une épaisse fourrure, de grandes pattes capables de parcourir à toutes vitesse le territoire. Le secret d'Eris venait d'être mis à jour. Chaque personne désirant vivre en ces lieux devait faire union avec la nature. La respecter; ainsi un humain à part entière aurait trop vite fait de détruire cette nouvelle planète, mais un Homme pouvant devenir un animal avait le droit à sa chance. Il pouvait vivre sur Eris.
Patrick ne perdit pas une minute et procéda à la même chose que son collègue, mais lui désirant voler, il pensa très fort à l'aigle royal. Ainsi naquirent les premiers Humanimaux d'Eris.

Les nouveaux venus sur Eris se transformèrent un à un, tantôt en loup, en girafe et de l'autre des créatures mystiques prirent vie.

C'est comme ça que le clan Gli originari apparu. Le tout premier clan, l'origine.

Les premiers mois sur Eris se déroulèrent sans incident, chacun avait une tâche attitrée, Gary et Patrick supervisaient le tout. Mais un jour, les deux hommes se disputèrent, si fort que leurs instincts animaux se réveillèrent. Ils se transformèrent et, soudainement pris d'une bestialité féroce, les deux scientifiques se combatirent.

Celui-ci dura longtemps, les deux hommes possédaient chacun un avantage que l'autre n'avait pas, lorsque l'aube du jour suivant se leva, il n'y avait pas de vaincu, pas de vainqueur.

Le lendemain, il fut décidé qu'un deuxième clan se formerait. La place animale avait éveillé leurs sens, les avaient aiguisé, et changé …
D'autres voulurent prendre à leur tour le pouvoir.

Au final, et après plusieurs combats, trois personnes s'étaient démarquées, de force équitable. Au lieu de continuer de battre, ils proposèrent à former plusieurs clans, Trois clans. Et c'est ce qui fut fait.

Le clan des Taigoas décidèrent de loger dans les parties les plus hautes de la planète. Le clan des Halonaï choisirent de rester à côté de la mer, et enfin le clan des Kasukaï prit la décision d'occuper les parties boisées. Les territoires qui n'appartenaient à aucun des 3 clans furent laissés en territoire neutre. Chacun y trouvait son compte, une paix s'instaura dès lors.

Les années ont passées, et une nouvelle génération est apparue. Vous en faîtes partie. C'est vous qui changerez le destin d'Eris.


© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eris.desforums.net
 
L'histoire, depuis le commencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eris :: Administration :: Préface-
Sauter vers: